«Storie Alfa Romeo», épisode 9 - La 8C Competizione : une supercar en hommage à la tradition et tournée vers l'avenir

Entre passé et futur

La 8C Competizione constitua un retour aux sources et un laboratoire pour l'avenir. Elle a été créée lors d’un profond processus de réorganisation du secteur automobile qui s'apprêtait à affronter les défis du nouveau millénaire. La 8C est devenue la bannière autour de laquelle Alfa Romeo allait redéfinir son identité et ses valeurs et devenir le point de départ stylistique et technique pour la planification des futurs produits.

Présentée dans sa version définitive au Mondial de l'Automobile de Paris 2006, la 8C Competizione allait collecter plus de 1400 demandes de commande dans le monde entier en quelques semaines et les 500 exemplaires numérotés prévus pour ce coupé (500 exemplaires de Spider allaient suivre) furent vendus bien avant d'être produits.

 

L'essence même d'Alfa Romeo

L'histoire de la 8C Competizione commence déjà par son nom. "8C" fait référence aux modèles huit cylindres conçus par Vittorio Jano dans les années 1930. Ces voitures avaient remporté de nombreuses courses à travers le monde (dont quatre victoires consécutives au Mans et trois à la Mille Miglia). "Competizione", fait pour sa part référence à la 6C 2500 Competizione, bolide que Juan Manuel Fangio conduisit lors des Mille Miglia de 1950.

Créée pour synthétiser les qualités du Biscione et devenir la quintessence d'Alfa Romeo, la 8C faisait écho aux thématiques techniques chères à la marque depuis ses débuts. La 8C était dotée d'un moteur généreux (un V8 de 4,7 litres développant 450 ch), mais elle marquait surtout un retour au système transaxle, qui manquait aux modèles routiers d’Alfa Romeo depuis le début des années 90. Il en résulta une voiture disposant d’un rapport poids/puissance optimal et capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,2".

 

Un hommage à l'histoire du design automobile

La 8C est aussi une affaire de style. "Elle s'appelle 8C, et je pense que c'est tout simplement la plus belle voiture jamais construite": ainsi s’exprimait le célèbre présentateur de "Top Gear" sur la BBC, Jeremy Clarkson. Ses «yeux» inspirés de la 33 Stradale se positionnaient légèrement au-dessus de la ligne du capot; son arrière évoquait celui de la Giulietta SZ de 1961, première "coda tronca" de l'histoire automobile; les feux arrière ronds rendaient hommage à la Giulia TZ, autre reine des pistes. La 8C multipliait donc les références au passé, le Centro Stile Alfa Romeo rendant ainsi un hommage marqué à l’histoire du design automobile.