Storie Alfa Romeo - Alfa Romeo 156 : Style, sportivité et innovation

Une berline au coeur sportif

L’Alfa 156 fut présentée à la presse internationale le 24 octobre 1997 au Centro Cultural de Belém à Lisbonne. Les intentions de la marque étaient claires : créer une berline qui saurait allier excellence stylistique et comportement dynamique impeccable, réalisant un équilibre parfait entre performance et maniabilité. Une formule 100% conforme à l’ADN Alfa Romeo.

L’objectif était très ambitieux et le résultat à la hauteur : l’Alfa 156 allait être l’une des meilleures tractions avant de tous les temps.

 

Conception d’un chef-d’oeuvre

Le style de la 156 était un extraordinaire mélange de force, d'innovation et de classicisme. La face avant reprenait sa prédominance et se projetait sur le capot. De face, les ailes semblaient enserrer les roues au ras de la carrosserie, donnant à l’ensemble une force rayonnante et promettant une tenue de route sans faille. La répartition entre les surfaces vitrées et le reste de la carrosserie la faisait plus ressembler à un coupé qu'à une berline. Les poignées de portières arrière avait disparu, intégrées presque invisiblement aux cadres de vitres, et les flancs nets mettaient en évidence un profil élégant et dynamique. "Elle semble en mouvement, même à l’arrêt", commentait alors son créateur Walter de Silva.

 

Sportivité avancée

La 156 était également une voiture remarquable d'un point de vue technique. Les concepteurs avaient été invités à développer le concept de «sportivité avancée» en alliant puissance, légèreté et contrôle. Une formule qui correspondait parfaitement à l’esprit d’Alfa Romeo. Et sa déclinaison sportive s’est avérée gagnante, remportant 13 titres en 10 années de participations en championnats Grand Tourisme.

 

La naissance du "Common Rail"

A l’époque, le marché européen était encore dominé par les motorisations essence mais la situation était sur le point de changer. Et c'est Alfa Romeo qui allait lancer une véritable révolution : l’Alfa 156 allait en effet être la première voiture au monde à utiliser le système “Common Rail”.

Les journalistes testant les versions 1.9 et 2.4 JTD à Lisbonne furent étonnés car pour la première fois, les moteurs diesel offraient des performances, un silence et un confort d’utilisation au niveau des essences.

 

"Voiture de l'année"

Avec toutes ces qualités, l’Alfa 156 avait conquis le cœur du public et de la critique. Elle allait remporter le prestigieux titre de «Voiture de l'année» 1998. Une première pour Alfa Romeo. Sa soeur cadette, l’Alfa 147 qui partageait non seulement le même ‘’family feeling’’ en termes de style mais aussi au niveau des motorisations et des suspensions, allait suivre la même voie quelques années plus tard en remportant le titre de voiture de l’année 2001.