7/11/2014 - P Zero™ Experience

Alfa Romeo est une marque mythique dont la personnalité singulière en fait un constructeur à part dans le paysage automobile. Si elle symbolise, depuis près de 105 ans, la sportivité, la performance et le plaisir de conduire, il est une valeur indissociable de l'image Alfa Romeo et qui demeure sans doute la plus forte attraction pour le grand public : le Style.

Beauté Nécessaire. Si beauté et force du style Alfa Romeo sont des préoccupations constantes pour ses concepteurs, c'est parce que chaque modèle se doit de réunir les composantes d'une alchimie très complexe : élégance, fluidité et simplicité des formes, respect d'un héritage esthétique italien unique et source d'inspiration permanente, sans oublier la prise en compte des nécessités et contraintes techniques qu'impose le développement d'authentiques automobiles sportives comme le sont les modèles Alfa Romeo.

Toute cette démarche n'a au final qu'un seul but : susciter émotion et envie, sentiments que ne manqueront pas de provoquer les modèles retenus pour cette exposition :

  • - Giulietta Spider de 1955 au niveau +2 NoLita
  • - Alfa Romeo 6C 2500 Super Sport de 1949 au niveau +1 mezzanine
  • - 8C Competizione, 4C Spider et Giulia Berlina de 1962 au rez-de-chaussée
  • - Alfa Romeo Montreal de 1971 au niveau -1
  • - Coupé Sport Zagato SZ de 1989 au niveau -2
  • Découvrez l'exposition en vidéo sur YouTube.

    Visitez l’exposition La Beauté Nécessaire à Motor Village, 2 Rond-Point des Champs-Elysées, 75008 PARIS, jusqu'au 28 Juin 2015.

     

    En savoir plus

    1949 - Alfa Romeo 6C 2500 Super Sport : l'affirmation du style Alfa Romeo

    Avec les 6C 2500, la signature visuelle d'Alfa Romeo prend véritablement forme. Ainsi, la calandre verticale s'affine, surmontée par le célèbre logo rond. De part et d'autre de la face avant se dessinent deux grilles de refroidissement horizontales. Le « Trilobo », typique de la marque au Biscione, est né.

    Pininfarina et les équipes Alfa Romeo en charge de la carrosserie ont signé quelques-unes des 6C 2500 les plus célèbres (Super Sport Cabriolet, Freccia d'Oro...). Mais c'est à Touring, partenaire historique de la marque, que l'on doit de véritables merveilles, comme la Villa D'Este de 1949 ou bien le magnifique coupé Super Sport de 1949 exposé.

    Elle bénéficie de la technologie Superleggera spécifique à Touring pour la conception de sa carrosserie, très légère pour l'époque. L'équilibre et le classicisme de ses lignes frisent la perfection.

    1955 - Alfa Romeo Giulietta Spider : la petite fiancée de l'Italie

    Comme tout constructeur prestigieux, Alfa Romeo a confié aux carrossiers le soin d'habiller ses châssis, puis de dessiner certains modèles. L'Italie, patrie du design, a ainsi permis à de nombreux stylistes automobiles d'exprimer leur génie.

    Si le style Alfa Romeo est dans un premier temps fortement lié à Castagna, Brianza, Zagato et Touring, de nouveaux talents prennent ensuite une place essentielle dans le développement des modèles, en particulier Bertone (Giulietta Sprint, Giulia GT, 1750 Berlina, Alfa GT...), Giugiaro - Ital Design (Alfasud, Alfetta GT, Brera...) et Pininfarina, auteur de nombreux chefs-d'œuvre dont la Giulietta Spider présentée en 1955.

    Ce modèle va marquer par son élégance et son équilibre au point de devenir indissociable de la Dolce Vita italienne. Dès lors, Pininfarina va signer les trois générations de Spider qui vont suivre : le fameux Duetto en 1966, puis le Spider dérivé du GTV en 1995 et celui issu du Brera en 2006.

    1962 - Alfa Romeo Giulia Berlina : dessinée par le vent

    Première création d'importance de l'équipe Alfa Romeo dédiée au style et dirigée par Giuseppe Scarnati, la Giulia Berlina est présentée en juin 1962. Controversé en interne, le projet fut finalement validé, certes avec une certaine appréhension, par la direction craignant que le dessin très carré de la voiture puisse dérouter une partie de la clientèle. Au final, ce fut un succès commercial retentissant.

    Très aérodynamique, son dessin très personnel annonce la tendance stylistique des berlines du Biscione pour les dix années à suivre. Ses qualités techniques très au-dessus de la moyenne en firent l'archétype de la berline sportive de l'époque.

    Avec plus de 572 600 exemplaires produits jusqu'à 1978, la Giulia Berlina demeure l'un des plus grands succès du constructeur.

    1971 - Alfa Romeo Montreal (Bertone) : un concept devient réalité

    Dévoilée sous forme de concept car lors de l'exposition universelle de Montréal en 1967, elle y symbolisait la « voiture idéale ». Dessinée pour Bertone par Marcello Gandini, par ailleurs auteur du célèbre concept Carabo, elle marque une transition entre les rondeurs des années 60 et les lignes plus tendues de la décennie suivante.

    Alfa Romeo la commercialise en 1970, mais dans une version plus ambitieuse. Ainsi, le moteur 4 cylindres initial du concept est remplacé par le prestigieux V8 de l'Alfa 33 de compétition. Les proportions de l'avant évoluent en conséquence et une prise d'air apparaît sur le capot pour un meilleur refroidissement. Les originales paupières de phares sont néanmoins conservées. Le coupé Montreal demeure l'une des plus belles Alfa Romeo jamais produites.

    1989 - Alfa Romeo SZ : beauté brutale

    L'histoire de la Carrozzeria Zagato de Milan est intimement liée à Alfa Romeo. Dès la fin des années 20, ses créations étaient entièrement tournées vers l'optimisation des performances. Si les 6C 1750 ou 8C 2300 expriment une rare élégance, les modèles d'après-guerre vont affirmer un style plus personnel et original (1900 Sprint, TZ et TZ 2, Giulia Junior Z...).

    Cette démarche esthétique prend toute sa mesure dans le projet ES 30, le fameux SZ (pour Sport Zagato), présenté à Genève en 1989. Conçu en commun avec Alfa Romeo, il va marquer les esprits par ses formes aérodynamiques (CX de 0,30) très géométriques, étonnantes, voire même dérangeantes, au point d'être surnommé « il mostro » : le monstre. Pourtant, il reste d'une cohérence indéniable, au point de constituer une référence des années 90.

    2006 - 8C Competizione : la matrice du design Alfa Romeo actuel

    Lancée en 2006, l'Alfa 8C Competizione dérive étroitement du concept éponyme qui avait tant suscité l'admiration en 2003. Conçue par Alfa Romeo et produite par Maserati, la 8C Competizione s'inspire du glorieux passé de la marque milanaise et notamment des 33 Stradale ou TZ2, tout en projetant dans le futur les valeurs de technologie et d'émotion du Biscione.

    La ligne dessinée par le Centro Stile Alfa Romeo rend ce modèle unique parmi les voitures grand tourisme. Au-delà de sa ligne racée, elle bénéficie d'une extrême optimisation aérodynamique afin d'assurer un véritable effet de sol, comme sur une voiture de compétition.

    La 8C est l'inspiratrice de tous les modèles de la marque lancés depuis. Produite à 500 unités en coupé et autant de Spider.

    2014 - Alfa Romeo 4C Spider : tracer la route vers le futur

    La nouvelle 4C Spider représente le cœur même de l'héritage Alfa Romeo en matière de voitures découvrables d'exception, à l'exemple des 8C 2300, Disco Volante Spider ou 8C Spider. Elle tire aussi son inspiration de la 33 Stradale dont elle transcende les formes et les caractéristiques légendaires résolument tournées vers la légèreté et les hautes performances.

    La 4C Spider utilise ainsi des matériaux composites moulés (SMC) qui habillent un châssis monocoque en fibre de carbone. Pour recouvrir la mécanique de ce supercar, on utilise un capot arrière muni de trois extracteurs de chaleur et d'un déflecteur aérodynamique. C'est ici que se rejoignent tous les autres éléments constitutifs du design musclé et sensuel du modèle, et notamment la couverture de l'arceau central de sécurité, noir ou carbone. L'entourage du pare-brise en fibre de carbone contribue à la légèreté du véhicule, tout en offrant des points de fixation pour la capote en toile amovible.